Si vous demandez aux gens autour de moi de me décrire, ils vous diront tout de go que je suis une femme dynamique, enthousiaste et pleine de vie. 

Et c’est bien vrai…

Par contre, derrière mon sourire enjoué et ma détermination sans bornes, très peu de gens savent que je suis également une personne hyper sensible doutant souvent de mes capacités et de ma valeur. 

En fait, je dirais en toute honnêteté que la majorité de mon travail de transformation depuis 15 ans tourne autour du « découragement » ou comment faire pour transformer les doutes et les peurs qui m’habitent!

Je suis capable de reconnaître mon talent, mais j’ai la vilaine tendance de me comparer aux autres et de me décourager (vraiment beaucoup!) en disant que je n’arriverai jamais au bout de mes peines. 

Comme si le bonheur et la réussite étaient réservés aux autres et pas à moi….

Exactement comme en ce moment alors que je m’apprête à annoncer mes nouveaux programmes de coaching en ligne et à sortir BIG TIME de ma zone de confort. 

Depuis quelques semaines, toutes sortes de pensées traversent mon esprit du genre:

« Je n’ai pas les ressources nécessaires » « Je n’ai pas l’énergie » « Les gens vont me juger » «Personne ne voudra payer pour me suivre » etc, etc, etc.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi et doutez de vous aussi quelques fois??

Si c’est le cas, laissez-moi vous expliquer les trois gestes que je pose quotidiennement afin d’avancer malgré les peurs…

1) LA MÉDITATION. Je le répète souvent (mais c’est parce que c’est tellement vrai!!), je ne sais pas où je serais sans ma pratique quotidienne de méditation. Voici mon autel de méditation où je m’assois le matin. J’adore le rituel de me lever et de contempler cette petite table. J’y ai placé des objets qui résonnent avec mon coeur et souvent, juste la vue de mon petit Bouddha ou de ma photo de Jésus est suffisante pour me calmer.

Je vous encourage fortement à vous créer un petit autel dans votre maison ou au bureau (il peut être très simple), ce sera votre endroit secret pour vous ressourcer.

 

 

2) Après ma méditation, j’écris dans un journal de 10 à 30 min selon le temps que je dispose. Cette pratique est vraiment puissante et m’aide grandement à calmer mon mental, car je couche sur papier les inquiétudes et les peurs et ensuite j’écoute la réponse de mon intuition. Je termine TOUJOURS par une lettre d’encouragement de moi à moi et une liste de gratitude afin de donner un ton positif à ma journée.

 

 

3) Je passe à l’action et me fixe un but pour la journée! Je m’assure toujours de poser un geste concret tous les jours malgré la résistance et les peurs qui quelques fois voudraient me garder en boule dans mon lit, sinon je paralyse! Ce sont souvent de petits gestes comme écrire un blogue comme celui-là, planifier mon horaire ou sortir prendre une marche quand le stress est trop grand. Mais je reste loin de Facebook ou de toutes autres distractions qui pourraient me décourager. Bref je m’assure d’être en action (inspirée) afin de ne pas paralyser et rester dans « ma tête ». 

 

 

L’idée c’est d’avancer tous les jours, de se féliciter pour TOUS les petits pas et d’accepter d’avoir des doutes.

Comme nous le rappelle si bien l’adage: un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas

J’espère que ces trois trucs vont vous aider à transformer vos doutes. Si vous voulez tout comme moi apprendre à méditer selon VOTRE horaire, je vous suggère fortement mon super cours de méditation en ligne qui sera (c’est certain :)) vous inspirer…

P.S Je suis curieuse de savoir quels sont vos trucs et rituels pour calmer le mental et les peurs ?? Laissez vos commentaires dans la section du bas, c’est toujours très inspirant de vous lire.

Avec tout mon amour et dévotion. 

Katerine xoxo

Share on FacebookShare on Google+